Stratégie digitale

#IMF18 : demain tous humains ? Tous digitaux ?

Publié le 08 mars 2018

Avatar

Par Cindy Ronsoux

Vous vous souvenez sans doute de Vincent Caltabellotta, Arnaud Le Roux et leur conférence sur l’entreprise de demain, lors de notre événement d’Inbound Marketing. Les deux compères et leur réflexion philosophique ne sont pas passés inaperçus auprès du public. Tous humains et/ou tous digitaux ? Telle est la question qu’ils se sont posée. Retrouvez leur vidéo en replay.

Exit les présentations habituelles, powerpoints et autres formalités. Vincent Caltabellotta et Arnaud Le Roux font leur conférence tel un one-man-show… à deux. Ils se questionnent, se contredisent ou s’accordent autour d’un même sujet : la place de l’homme au coeur du digital.

Le digital justement, c’est leur domaine de prédilection. Arnaud Le Roux est conférencier et coach at “The Digitalist”. Il écrit actuellement un livre, réflexion philosophique sur la place de l’Homme dans notre monde de plus en plus digitalisé. Vincent Caltabellotta lui, est consultant conférencier en transformation managériale et digitale et auteur du livre Inventons l’entreprise du 21e siècle – Organique, Émotionnelle, Numérique.

 

“D’ici 2030, 70% d’une entreprise pourrait être automatisée”

Est-ce qu’un jour une entreprise pourrait être complètement automatisée ? C’est la question que Vincent Caltabellotta se pose. L’expert a mené l’enquête et d’après ses conclusions, d’ici 2030 on pourrait automatiser en moyenne 70% d’une entreprise. Aujourd’hui on automatise de plus en plus de choses explique l’expert. “Il y a 30 ans le commerce, c’était tout dans la tête d’un commercial. Maintenant, la prospection peut s’automatiser tout comme l’aspect fidélisation. Dans l’ensemble, c’est environ 40-50% du process.” Pour Arnaud Le Roux, ce n’est pas forcément négatif : “Les commerciaux n’ont jamais eu autant un rôle humain qu’en ce moment de par l’automatisation des process, notamment grâce au marketing automation”. Pour les deux hommes, le rôle de l’être humain dans la vente est de plus en plus un rôle de réassurance.

 

Remettre l’homme au coeur du digital

D’après Arnaud Le Roux, la digitalisation sera au coeur de l’entreprise de demain, mais il faut que ce soit une digitalisation intelligente : “celle qui remet l’homme au cœur du digital. Elle vient prendre sa place dans les tâches qui n’ont pas de valeurs ajoutées réelles et lui redonne ainsi du temps pour aller par exemple, dialoguer avec ses équipes”. Cependant, pour lui le risque avec l’arrivée de la future technologie et de l’intelligence artificielle, est l’utilisation que l’on va en faire. “A force d’automatiser, on donne du pouvoir à l’outil. Dans 10 ans, qui est-ce que nous allons embaucher ? Il y aura t-il un service marketing en 2030 ? Est-ce que l’Inbound Marketing sera toujours d’actualité ? Dans le futur, je ne perçois pas l’homme au coeur du digital.

 

L’ère de l’ultra personnalisation

Malgré cela, Vincent Caltabellotta note : “à notre époque, ce qui est intéressant avec le marketing automation, c’est que cela nous oblige à comprendre le comportement des clients pour pouvoir les anticiper”. D’ailleurs on ne parle plus de cible mais de persona. “Ce qui veut bien dire qu’on s’intéresse à la personne.” Aussi, pour Arnaud Le Roux, l’Inbound Marketing c’est l’évolution naturelle du marketing des 50 dernières années. “Par contre, on s’avance vers une ère de l’ultra personnalisation. En 2025, chaque marque sera dans la vie de son client de manière totalement individuelle. Elles seront aidées par l’intelligence artificielle”, prévient le professionnel.

Pour conclure, les deux conférenciers donnent leur vision précise de l’entreprise de demain. Pour Arnaud Le Roux, “c’est une entreprise extrêmement organique, qui arrête de fonctionner de façon pyramidale hyper segmentée. Elle évolue en mettant de l’éthique dans ses échanges avec ses clients ou en interne”. Quant à Vincent Caltabellotta, pour lui “l’entreprise de demain est digitalisée co-construite avec les clients, qui fonctionne avec des rôles, des flux de production et avec des plateformes internes et externes. J’espère que cette boite à la fois organique et numérique sera aussi émotionnelle. Car où est-ce que l’on mettra l’émotion dans tout cela ? Vaste débat”. Affaire à suivre donc…

Retours d’expérience sur le déploiement de l’inbound marketing

Quatre directeurs marketing ont déployé l’inbound marketing avec succès dans leurs entreprises. Quelles contraintes ont-ils rencontré et comment...

Lire la suite

Les spécialistes de l’inbound marketing livrent leurs expertises

Les trois experts de l’inbound marketing ont livré leurs définitions et retours d’expérience lors de la 2ème...

Lire la suite

On vous dit tout !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé des dernières actus sur l'événement !

Haut de page